Construire une terrasse en bois, les pièges à éviter

Construire une terrasse en bois, les pièges à éviter

Une terrasse en bois apporte une touche naturelle et esthétique à une maison, alors que sa construction ne demande pas de grands travaux. Voici des astuces et techniques qui permettent de bâtir une terrasse en bois de qualité.

Faire un bon plan

Il est important de prendre en compte tous les détails pour prévenir et anticiper d’éventuelles difficultés pouvant amener à défaire et refaire l’ouvrage.

Il est aussi recommandé de bien choisir la période de réalisation du projet. L’automne et l’hiver sont les saisons idéales pour commencer les travaux. N’hésitez pas non plus à attendre 1 ou 2 ans si votre terrain a été terrassé il y a peu de temps, c’est le cas de nombreux terrains à vendre.

Avoir une surface en pente

Lutter contre la stagnation de l’eau et l’humidité est un grand défi dans la construction d’une terrasse en bois. Lorsque le terrain est plat, il est clair que l’eau de pluie va stagner, c’est pourquoi la surface de construction doit être inclinée légèrement (environ 5°) pour laisser ruisseler l’eau.

Choisir des matériaux de qualité pour une terrasse pérenne

Comme dans toute construction bois, le choix des matériaux est essentiel pour assurer sa longévité. Certains bois ne sont pas adaptés à l’extérieur, car ils se décomposent rapidement. Il faut donc exiger des essences de bois labellisés.

Les bois de classe 3 et 4 sont conseillés, compte tenu de leur résistance à l’humidité. Ils sèchent rapidement et complètement. L’Iroko, l’Ipé, le Teck, le Cèdre rouge et le pin sont aussi recommandés.

Les bois de la structure et les lames de terrasse doivent être du même type. Les vis utilisées doivent être inoxydables et adaptées à l’essence du matériau. Il est déconseillé d’utiliser des lambourdes composites pour faire la structure si on veut mettre un platelage en bois (construction d’un plateau).

Bien tenir les lames et les lambourdes

Les lames doivent être fixées à plus de 5 cm du sol et séparées d’au moins 4 cm pour que la terrasse soit aérée. Il est recommandé d’isoler les lames de la lambourde avec une bande bitumineuse pour éviter l’humidité. À noter qu’une bonne ventilation de la terrasse est un gage de sa longévité.

Entretenir sa terrasse

La longévité d’une terrasse en bois ne se limite pas uniquement au choix des matériaux et à la qualité de sa construction, elle doit aussi être entretenue. Pour éviter que les bois ne pourrissent rapidement, il faut :

  • les traiter avec des produits dégriseurs
  • les nettoyer régulièrement
  • éviter d’y installer des objets métalliques

Pour rédiger cet article, nous avons contacté un expert de la construction de terrasse bois en Haute-Savoie qui nous a donné quelques conseils, il s’agit de l’entreprise Charpente-Lucas

Articles similaires

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.