Par un passionné de maison, de construction et de bricolage

L’isolation extérieure, bien choisir ses matériaux isolants

L’isolation extérieure, bien choisir ses matériaux isolants

Construire des maisons à faible consommation d’énergie pour lutter contre le changement climatique est une des préoccupations de l’État. L’Isolation Thermique Extérieure (ITE) permet de supprimer les ponts thermiques et d’éviter les pertes de chaleur. Quels sont les matériaux utilisés pour faire cette isolation ? Quels sont les avantages d’une isolation extérieure ?

Les avantages d’une isolation thermique extérieure

Elle permet de perfectionner l’enveloppe d’une maison par l’extérieur. Elle élimine les ponts thermiques pour réduire les pertes de chaleur. Ce procédé est conforme aux exigences de la RT 2012 (Réglementation thermique de 2012) et a de nombreux avantages :

La réduction de ponts thermiques

Les ponts thermiques provoquent des pertes d’énergie. L’isolation thermique extérieure permet de les réduire afin d’augmenter la capacité de la maison à conserver la chaleur ou la fraîcheur. En revanche, ce système n’est pas applicable sur les ponts thermiques des planchers hauts et bas.

Une meilleure inertie thermique

Elle permet à chaque pièce d’emmagasiner de la chaleur et de la fraîcheur. En effet, ce système bloque la fraîcheur qui vient de l’extérieur en hiver tandis qu’en été, il empêche l’entrée des rayons solaires et conserve la fraîcheur nocturne pour la dissiper pendant la journée. La maison n’a donc pas besoin de système de climatisation.

Conservation du volume des différentes pièces habitables

Comme son nom l’indique, l’isolation thermique extérieure est appliquée sur les murs extérieurs de la maison. Elle n’a aucune influence sur le volume des pièces habitables. De plus, le logement est habitable pendant la réalisation des travaux.

Préservation de l’état de la façade

Ce système constitue une véritable enveloppe pour l’extérieur de la maison. Ainsi, la façade reste en bon état et sa rénovation sera sans doute à moindre coût.

Les matériaux utilisés

La réussite de ce type d’isolation dépend des matériaux choisis, du procédé et du mode de pose.

Le polystyrène expansé blanc

C’est un des isolants les plus utilisés et les plus faciles à poser dans l’isolation thermique extérieure. Il est recyclable, possède une bonne tenue dans le temps et un bon rapport qualité/prix. Sa conductibilité lambda est de 0,038 W/m.k.

Doté d’une faible résistance au feu, ce matériau dégage un gaz toxique lorsqu’il brûle. C’est pourquoi il est enrobé par une armature protectrice.

Le polystyrène expansé gris

C’est un produit pétrolier synthétique recyclable à 100%. Sa capacité de résistance au feu est faible et il dégage une odeur dangereuse lors d’un incendie. Les techniciens le revêtent d’une armature pour le rendre invisible. Sa conductibilité thermique est de 0,032 W/m.k.

La laine de roche

La laine de roche est fabriquée avec du basalte. Sa conductivité thermique varie de 0.042 W/ (m.k) à 0.033W/ (m.k.). Elle est incombustible et permet aussi de lutter contre le feu.

Laine de verre

La laine de verre est un produit incombustible, dont la conductibilité thermique varie de 0.030W/ (m.k.) à 0.040W/ (m.k). Elle est fabriquée à partir du sable et de verre recyclé.

La mousse résolique

La mousse résolique ultra 22 possède une connectivité thermique de 0,022 W/ (m.k.) et un bon comportement au feu.

Articles similaires

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.