Par un passionné de maison, de construction et de bricolage

Les différences entre maison passive et maison positive

Les différences entre maison passive et maison positive

La construction de bâtiments écologiques est intéressante pour limiter la consommation énergétique et diminuer le taux d’émission de gaz à effet de serre. Les maisons passives et positives sont une excellente alternative à la norme RT 2012 en matière d’isolation. Quelles sont leurs caractéristiques ? Ont-elles des points de différence ?

Les spécificités d’une maison passive

Le grand avantage de ce type de construction est qu’il n’a pas besoin de système de chauffage. En effet, la chaleur dégagée par les personnes qui y vivent, les appareils électriques et le soleil réchauffe l’intérieur. La déperdition de chaleur est moindre.

Dans ce type de maison, l’isolation thermique est particulièrement renforcée. Les points thermiques sont supprimés et des isolants sont placés à l’extérieur des murs pour empêcher l’air froid d’y entrer. En revanche, un système de ventilation mécanique contrôlée permet de renouveler l’air et de maintenir la température.

Dans certains cas, on peut aussi parler de maison intelligente, comme nous fait remarquer le constructeur de maison intelligente Eden-Home qui vient d’obtenir la médaille d’or du challenge des maisons remarquables avec son concept de maison intelligente alliant les avantages des maisons passives et maisons positives.

Les caractéristiques d’une maison positive

La spécificité d’une maison à énergie positive est que sa production d’énergie est supérieure à ce qu’elle consomme. Ce type de bien intègre des parties vitrées qui laissent passer la lumière naturelle. Des panneaux solaires ou des capteurs solaires photovoltaïques permettent de produire de l’énergie.

Les points de différence

La maison positive comble certaines insuffisances de la maison passive. Par ailleurs, cette dernière consomme au maximum 15 kWh/m²/an pour le chauffage, alors que la consommation d’énergie non renouvelable d’une maison positive doit être inférieure à la production d’énergies renouvelables.

La maison positive intègre une ventilation mécanique double flux qui permet d’exclure le système de chauffage traditionnel et d’obtenir de l’air de qualité.

Articles similaires

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.