Normes, financement sur la rénovation

Un décret relatif à la rénovation depuis le 1er janvier 2017

Pour ceux que cela intéresse il est possible de lire le décret relatif à la rénovation depuis le 1 janvier 2017.

Résumé

Les bâtiments d’habitation, commerciaux, hôtels et écoles sont soumis à cet arrêté lors d’une réhabilitation de façade et de toit avec de gros travaux. D’autre part, les normes thermiques sont à prendre en considération et doivent être suivies à la lettre.

Des aides financières sont toujours possibles

La première d’entre-elles concerne le taux de la TVA ou taxe à la valeur ajoutée qui est réduit à 7 % (au lieu des 20% habituels) en fonction de certains critères. Ce taux s’applique à toute personne faisant faire par des professionnels du bâtiment des travaux, soit d’aménagement, de transformation , d’entretien ou d’amélioration, que ce soit dans une résidence dite principale ou secondaire. La remise aux normes d’une installation électrique défectueuse entre dans ce cadre.

La seconde est une prime perçue pour l’amélioration de l’habitat, délivrée par la Direction Départementale de l’Equipement et payée à la fin des travaux. Seul peut en bénéficier un propriétaire dont la résidence principale est construite depuis plus de vingt ans et dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond.

Dans ces travaux admis, on trouve :

  • Création de salle de bain, toilettes ou / et chauffage (central)
  • Ravalement, toiture, électricité (mise aux normes)
  • Travaux en vue d’empêcher l’insalubrité, d’améliorer la sécurité ainsi que l »équipement en général
  • Faire des économies d’énergie
  • Supprimer l’amiante
  • Permettre aux handicapés et aux travailleurs de nuit d’accéder facilement à leur logement

La troisième intéresse la rénovation pour l’économie d’énergie qui peut faire baisser les impôts avec un crédit d’impôt. Ensuite un Eco-prêt (Eco-PTZ) peut s’avérer intéressant puisqu’il ouvre, comme son nom l’indique, le droit à un prêt à taux 0 pouvant aller jusqu’à 30000€ remboursés sans intérêt aucun. La collectivité territoriale apporte son aide dans la rénovation énergétique , se renseigner auprès de l’Anil ou Agence nationale pour l’information sur le logement.

Toujours avec cette amélioration énergétique, il est possible d’être exempt de la taxe foncière. Le banquier peut être, également, sollicité dans le cadre d’une aide, d’un avis ou d’un conseil pour un prêt-travaux par exemple. Il faut se renseigner au mieux dans le but d’obtenir des réductions sur la facture initiale, car les aides existent bel et bien, mais ne sont pas toujours connues du grand public faute de recherches de sa part, pourtant par internet, il est vraiment facile d’avoir toutes les informations dont on a besoin.

Bien choisir sa couverture de toiture

La toiture est une partie importante de la maison en construction. Elle permet une vraie isolation et doit être choisie avec le plus grand soin, car elle repose sur la charpente qui la maintient à sa place. Les aléas du toit Il est constamment soumis aux spécificités...

Lancer des travaux d’isolation sur une maison à ossature bois

La facilité de mise en œuvre et la légèreté des ossatures en bois font d'elles une alternative appréciée en construction. C'est aussi un choix économique et écologique. Toutefois, la question de l’isolation de ce type d'habitations est essentielle, pour assurer...

Investir dans l’immobilier à Arras : quels avantages ?

L’immobilier est un secteur en plein essor actuellement, et de nombreux Français optent pour ce type de placement soit pour compléter leurs revenus, se constituer un patrimoine ou s’assurer une retraite paisible. Toutefois, il faut bien réfléchir avant d’acquérir son...
Article publié le : 03/06/2017
Retour sur la catégorie : Immobilier