3 pièges à éviter pour construire une maison en bois

3 pièges à éviter pour construire une maison en bois

Construire sa maison est le rêve de tout un chacun. Mais, avant de la construire, il est important de tenir compte de certains paramètres. Il faut par exemple choisir de bons matériaux. Si vous souhaitiez construire votre maison en bois, vous devez éviter de commettre certaines erreurs qui pourraient compromettre votre projet. Voici 3 erreurs à éviter pour construire votre maison en bois.

Ne pas procéder préalablement à une étude de terrain et du sol

La première étape à faire pour construire votre maison en bois est l’étude du terrain. Bien que cette étape puisse sembler parfois difficile, il est important de tenir compte de vos attentes pour faire votre choix. Les attentes peuvent varier d’une personne à une autre et doivent porter sur l’environnement du terrain à construire. Le choix d’un terrain viabilisé déjà soumis à une étude est aussi conseillé. Il peut s’agir d’un terrain plat ou pointu, avec ou sans voisin ou encore perdu dans la campagne. Dans tous les cas, vos besoins doivent aussi être pris en compte. Une fois votre terrain trouvé, des informations supplémentaires sont nécessaires pour confirmer votre choix. Ainsi, vous devez vous renseigner sur le type de terrain et les risques qu’il peut comporter. Renseignez-vous sur la nature de la zone (zone sismique), le niveau de pollution sonore (proximité de commerces bruyants ou de la route)… En dehors de la maçonnerie, ces informations peuvent être également utiles à une entreprise de construction de charpente telle que Dunoyer dont les prestations sont présentées à l’adresse https://www.dunoyer.com/charpente-construction.

La connaissance de la nature du sol vous permettra de savoir quel type de fondation correspond le mieux pour votre maison en bois. De plus, le type de fondation à choisir déterminera le montant des travaux à effectuer. La nature du sol peut varier d’un terrain à un autre. Il peut s’agir d’un sol :

  • Argileux ;
  • Caillouteux ;
  • Humide.

Une astuce peut consister à vous rendre à la mairie pour connaître les capacités de construction de votre terrain. Munissez-vous du POS (Plan d’Occupation des Sols) ou du PLU (Plan Local d’Urbanisme) lié à la commune. Pour une étude approfondie et vérifiée, vous pouvez solliciter les services d’un bureau d’étude. En plus de cela, les renseignements pris auprès du voisinage peuvent vous guider.

Ne pas vous entourer de bons partenaires

Pour éviter les mauvaises surprises, il est nécessaire de bien constituer l’équipe de votre chantier de construction. Cela passe par le choix de partenaires et d’artisans qualifiés dans le domaine. Par exemple, les avantages sont nombreux si vous choisissez des artisans qui ont une certification RGE. Vous pourrez avoir une maison en bois écologique, et optimisée pour une consommation énergétique non excessive. Vous pourrez aussi avoir droit à des aides (les aides fiscales notamment) en travaillant avec des artisans certifiés RGE. Pour tout savoir sur les certifications RGE, consultez le site Total Direct Energie. Le choix d’artisans ou de partenaires de façon arbitraire peut engendrer des désagréments pendant la construction de votre maison.

Construire soi-même sa maison en bois

Construire une maison est un parcours de longue haleine et vouloir la construire vous-même peut vous exposer à de nombreux risques. Il est préférable de vous offrir l’avis et les services d’un professionnel qualifié. La construction d’une maison en bois nécessite du courage, de l’effort, du temps et une réelle force d’esprit. Si vous pensez ne pas réunir toutes ces qualités, ne jouez pas à l’apprenti sorcier avec la construction de votre maison, un projet de toute une vie. Vous pourrez sans le vouloir faire l’impasse sur les normes énergétiques, les normes de sécurité et de confort avec aisance.

Que retenir ? Une maison à ossature bois est réellement avantageuse sur le long terme. Mais, pour réussir le projet, n’hésitez pas à demander des études de terrain et du sol. De plus, faites appel à un professionnel pour la construction et pour la charpente, même si vous avez l’âme d’un bricoleur.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.