Par un passionné de maison, de construction et de bricolage

Comment choisir un constructeur bois compétent ?

Comment choisir un constructeur bois compétent ?

La maison en bois bénéficie aujourd’hui d’un regain d’intérêt grâce à ses atouts écologiques, économiques et au grand confort qu’elle procure à ses occupants.

On profite mieux de cette construction lorsqu’elle est réalisée par un professionnel compétent. Le choix du constructeur est donc capital pour obtenir une maison bois de qualité, respectant toutes les normes en vigueur. Sur quels critères doit-on choisir son constructeur bois ?

Démarche pour trouver un bon constructeur de maison bois

Le choix d’un professionnel outillé dans la construction bois exige au préalable que ce constructeur soit fiable, déclaré et enregistré en France. Cette société doit ensuite répondre absolument à certains critères, qui sont pour certains d’ordre public. Voici quelques conseils à suivre pour dénicher le constructeur bois idéal :

Exiger un Contrat de Construction de Maison Individuelle

Le Contrat de Construction de Maison Individuelle ou CCMI impose la conformité de l’ouvrage avec le règlement du Code de l’Urbanisme. Il oblige le constructeur à respecter les délais d’exécution des travaux, à livrer l’ouvrage dans les conditions établies et s’en tenir au prix fixé dans le contrat. Le client bénéficie ainsi d’une garantie efficace contre la mauvaise exécution ou la non-exécution des travaux.

Faire le tri avec les labels qualité

Les labels et marquages permettent d’opérer le meilleur choix entre les nombreuses offres. Il existe beaucoup de labels de construction qui sont des indicateurs d’entreprises sérieuses. On peut citer par exemple la qualification Qualibat, le marquage NF et l’appartenance du constructeur à l’Union des Maisons de France (UMF).

Ces associations gèrent les normes auxquelles souscrivent des professionnels qui s’engagent à bâtir des maisons bois conformes à ces critères de qualité.

Des normes spécifiques attestent de la qualité du bois utilisée, notamment PEFC ou FSC qui garantissent un matériau produit dans des conditions respectueuses de l’environnement et de la vie humaine. Le maître d’œuvre doit aussi se conformer aux Documents Techniques Unifiés (DTU).

Tenir compte des avis des clients ou de la réputation du constructeur

La réputation du prestataire est un critère essentiel dans la sélection. Il est prudent de se renseigner sur l’image du constructeur ou de connaître les avis de ses clients. On peut déjà approcher ces derniers pour recevoir des informations précieuses à son sujet. Par prudence, il est préférable d’éviter les fabricants de kits de maison bois qui n’ont aucune référence sur le marché.

Une recherche sur internet permet de vérifier si l’opérateur est déclaré, si l’entreprise n’est pas dans une situation financière difficile ou si elle paye régulièrement ses impôts.

Visiter les maisons déjà achevées

Les constructeurs de maison à ossature bois opèrent en général sur catalogue. Comme par exemple les modèles du constructeur Eden HOME (www.eden-home.fr). Ils proposent des modèles de logements qui cadrent avec le choix des clients. Il faut privilégier ceux qui peuvent présenter la liste complète de leurs réalisations, des maisons témoins, d’anciens chantiers ou ceux qui laissent les investisseurs découvrir un chantier en cours.

Demander des garanties construction avant les travaux

Avant le début des travaux, le constructeur doit rassurer le client sur la qualité de sa prestation. Il doit pour ce faire contracter des assurances pour garantir les éventuels risques ou menaces sur la maison bois, découlant d’un ou de plusieurs défauts de construction.

L’assurance dommage-ouvrage (DO) est contractée avant l’ouverture du chantier de construction. Elle prend effet à la fin des travaux, à partir de la réception du bâtiment. Il permet de financer les frais de réparations couverts par la garantie décennale.

L’assurance décennale couvre le gros œuvre durant dix ans en cas en cas de malfaçon. Elle protège le maître d’ouvrage contre la mauvaise qualité ou conception de la structure de sa maison.

L’assurance biennale garantit pendant deux ans le second œuvre qui comprend notamment les cloisons, les finitions, la menuiserie. Elle oblige le constructeur à utiliser des matériaux de qualité.

Ces assurances doivent être présentées par l’entreprise avant la signature du contrat de construction.

Articles similaires

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.